COMPAREZ LES MUTUELLES COMPATIBLES ACS EN 3 CLICS !

Aide à la complémentaire santé – Choisir votre mutuelle ACS

Choisir une mutuelle parmi la liste officielle ACS :

Depuis juillet 2015, l’Aide à la Complémentaire Santé ne s’applique plus que sur certaines mutuelles, dans un souci de proposer des couvertures plus intéressantes aux bénéficiaires. Ces contrats de complémentaire santé sont disponibles sur une liste officielle.

Pour la liste des mutuelle compatible avec l’aide à la complémentaire santé, cliquer ici.

Notre mutuelle APIVIA (anciennement SMAM) spéciale ACS vous permet de bénéficier de tous les avantages du dispositif en profitant d’une couverture performante.

Chaque offre de la liste propose trois niveaux de couverture pour d’adapter aux besoins de chacun.

Avec une mutuelle de cette liste, vous profiterez également du Tiers Payant intégral. Vous n’aurez alors ni à avancer les frais pour la part de sécurité sociale, ni ceux de la part mutuelle.

Application du dispositif selon votre situation:

Vous venez de bénéficier de l’ACS :

  • Si vous n’avez pas de complémentaire santé, vous devez la choisir parmi la liste des offres sélectionnées. Contactez-nous pour un devis personnalisé et gratuit afin de vous proposer la formule APIVIA mutuelle ACS qui vous conviendra.
  • Si vous avez une complémentaire santé:
    • Soit elle propose une offre sélectionnée par l’ACS et vous basculez vers celle-ci. Cliquez sur le lien suivant pour vérifier si votre assurance santé propose une offre compatible ACS : http://www.info-acs.fr/acs_comparateur_1.php
    • Soit elle ne propose pas d’offre compatible avec l’ACS et vous devez résilier votre contrat pour choisir une mutuelle parmi celles sélectionnées dans la liste officielle ACS.

Vous êtes déjà bénéficiaire de l’ACS et votre contrat de mutuelle se termine après juillet 2015 :

Vous continuez à bénéficier de la réduction des cotisations jusqu’à la fin de votre contrat. N’oubliez pas de le résilier et de basculer vers une offre sélectionnée de la liste ACS pour continuer à percevoir l’Aide à la Complémentaire Santé.