COMPAREZ LES MUTUELLES COMPATIBLES ACS EN 3 CLICS !

Mutuelle et Aide à la complémentaire santé – les pièges à éviter

Le fait de bénéficier de l’aide du gouvernement pour l’acquisition d’une complémentaire santé ne nous met pas à l’abri de certains pièges.

Il convient en effet de vérifier certains points avant de souscrire une assurance santé.

En premier plan, le contrat souscrit doit bénéficier du Tiers payant afin de n’avoir jamais à faire l’avance des frais lorsque l’on consulte certains praticiens.

Si l’on bénéficie de cette aide, c’est que l’on est forcément dans une situation financière
précaire qui rend difficile l’avance de frais.

Par ailleurs, il faut savoir que cette aide est directement versée par l’Etat à l’assurance ou organisme mutualiste auprès duquel vous souscrirez cette assurance santé.

Or, il faut savoir que cette aide, émise sous forme de chèque, est très souvent perçue par la mutuelle ou compagnie d’assurance Deux mois après la souscription du contrat.

Pendant ce laps de temps, certaines mutuelles prélèvent l’intégralité de la cotisation mensuelle plus les frais d’adhésion, et ce, pour les Deux 1ers mois de souscription, en attendant de percevoir le chèque de la part de la sécu.
Or, s’il s’agit d’une mutuelle familiale, ou encore une mutuelle pour sénior ou même une mutuelle avec un niveau de garanties élevé, cela peut représenter des sommes importantes susceptibles de mettre un ménage dans une situation difficile, surtout si les modalités de fonctionnement et de déduction du chèque ACS ne sont pas expliquées dès le départ.

Dès lors que la mutuelle ou assurance santé perçoit le chèque, cette dernière peut alors être amenée à opérer une compensation jusqu’à épuisement des sommes auxquelles l’assuré a droit pour reprendre par la suite, les prélèvements de manière normale.

Exemple :

La famille Girard a droit à un chèque ACS de 600 € :
Elle souscrit une mutuelle dont le montant des cotisations annuelles s’élève à 1 200 €.

Dans le cas ci dessus évoqué, la famille va devoir payer les sommes suivantes :

1er mois : 100 € + 20 € de droits d’adhésion soit 120 €.
2ème mois : 100 €
Du 3ème au 8ème mois : le chèque ACS est reçu par la mutuelle, ils ne paient donc rien.
Du 9ème au 12ème mois : 100 €/m.

Vous constaterez que cette situation est ingérable pour un ménage à faible ressource qui doit procéder à des calculs savants et tenir une comptabilité rigoureuse pour connaitre le montant de la cotisation mensuelle au mois le mois.

Par ailleurs, il faut savoir que l’aide est toujours attribuée pour une période de 12 mois.
Or, avec certaines mutuelles, si l’on oublie de demander le renouvellement, procèdent, sans préavis, au prélèvement de la mensualité sans déduction de la partie aide, ce qui, dans ce cas également, peut rendre la situation de l’assuré difficile, en attendant que les choses se remettent en place.

Nos partenaires d’assurance santé ou mutuelles procèdent de manière beaucoup plus simple et, surtout, beaucoup plus avantageuse.

Dans le cas de la famille Girard et sa cotisation annuelle de 1 200 Euros au titre de son contrat, le prélèvement mensuel serait tout simplement du 1er au 12ème mois de 50 Euros/mois.

En effet, nos mutuelles compatibles avec l’ACS soustraient directement du montant de la cotisation annuelle le montant relatif à l’aide à la complémentaire santé puis divisent le résultat trouvé par 12, en toute simplicité, ce qui est beaucoup plus avantageux pour l’assuré.

D’une part, une avance est faite au cours des 1ers mois de souscription en attendant de percevoir l’aide et, d’autre part, le montant de l’aide est réparti sur l’année entière, ce qui est beaucoup plus intéressant.

De plus, si l’attestation de renouvellement du droit à l’ACS ne parvient pas dans les délais, la mutuelle procède à des relances de telle sorte de laisser le temps à l’assuré de s’organiser, tout en continuant de le prélever d’une cotisation minime, c’est-à-dire en tenant compte du droits à l’ACS alors même que la mutuelle ne perçoit plus, provisoirement au moins, ce droit là.

Enfin, notre expérience du courtage dans le domaine de la mutuelle, outre le fait de pouvoir trouver une mutuelle qui sache gérer avantageusement le chèque ACS, vous permettra de bénéficier des assurances santé les plus compétitives du marché.

Demandez votre devis mutuelle sans engagement et compatible avec l’aide à l’ACS.